Toxicité des insecticides

Comprendre la feuille de sécurité des produits

Ce texte est la traduction d’une partie de l’article du College of Agricultural Sciences du Penn State University, par le professeur Winand Hock, Ph.D. L’article original peut être consulté ici.


Pour comprendre les danger des produits chimiques, le premier pas est de comprendre l’échelle de toxicité. Cette échelle de 1 à 4 est valable pour tous les insecticides et la plupart des produits chimiques au Canada, aux États-Unis et dans la plupart des pays industrialisés. Ces feuilles de sécurité, sont disponibles en ligne pour n’importe quel produit en écrivant son nom suivi de SDS. Si jamais il ne se trouve pas en ligne, le fabricant où bien l’utilisateur doit le fournir sur demande.

La toxicité des insecticides

Tous les insecticides doivent être toxiques ou poisons pour être efficaces contre les ravageurs qu’ils sont censés contrôler. Puisque les insecticides sont toxiques, ils sont potentiellement dangereux pour les humains, les animaux et l’environnement. Ainsi, les personnes qui utilisent ces produits ou entrent en contact avec eux régulièrement doivent comprendre la toxicité relative et les effets potentiels sur la santé des ces produits qu’ils utilisent

La toxicité d’un insecticide est sa capacité, ou habileté, à provoquer des blessures ou des maladies. Celle-ci est déterminée en soumettant des animaux de laboratoire à différentes doses de l’ingrédient actif et chacune de ses formules. L’ingrédient actif est la composante chimique dans le mélange qui contrôle le ravageur. La toxicité peut être aiguë ou chronique

La toxicité aigüe

La toxicité aiguë d’un pesticide fait référence à la capacité du produit chimique à causer des blessures à une personne ou un animal en une seule exposition, généralement de courte durée. Les quatre voies d’exposition sont cutanée (peau), inhalation (poumons), orale (bouche) et occulaire (yeux). La toxicité aiguë est déterminé en examinant ces voies d’exposition.

La toxicité aiguë est mesurée comme quantité ou concentration d’un poison nécessaire pour tuer 50 pour cent des animaux dans un test population. Cette mesure est généralement exprimée en DL50 (dose létale 50) ou CL50 (concentration létale 50).

De plus, les valeurs DL50 et CL50 sont basés sur une dose unique et sont enregistrés en milligrammes de pesticides par kilogramme de poids corporel (mg / kg) de l’animal d’essai ou en parties par million (ppm). Les valeurs DL50 et CL50 sont utiles pour comparer les toxicités de différents ingrédients actifs et différentes formulations contenant le même ingrédient actif. Moins le DL50 ou CL50 d’un produit pesticide est élevé plus sa toxicité est grande pour l’homme et les animaux. Les Pesticides avec une DL50 élevée sont les moins toxiques pour l’homme s’ils sont utilisés selon les instructions sur l’étiquette du produit.

La toxicité chronique

La toxicité chronique d’un pesticide est déterminé en soumettant les animaux d’essai à une exposition à long terme de l’ingrédient actif. Tout effet nocif qui se produit à partir de petites doses répétées sur une période de temps sont appelés effets chroniques. Certains de effets chroniques à l’exposition de certains pesticides sont les malformations congénitales, le développement de tumeurs, de troubles sanguins et neurologiques. La toxicité chronique d’un pesticide est plus difficile à déterminer en laboratoire d’analyse que la toxicité aiguë.

Les produits sont classés sur la base de leur toxicité aiguë relative (leur valeurs DL50 ou CL50). Les pesticides qui sont classés comme hautement toxiques (Toxicité Catégorie I) sur la base soit orale, cutanée ou par inhalation doit avoir les mots DANGER et POISON imprimés en rouge avec un crâne et les os croisés en évidence affiché sur le panneau avant de l’étiquette de l’emballage. L’équivalent Anglais, doit apparaître également sur les étiquettes des produits hautement toxiques. La dose unique (DL50 orale) pour les produits insecticides dans ce groupe varie d’une trace, à une quantité de 50 mg / kg. Par exemple, l’exposition de quelques gouttes d’un produit pris par voie orale pourrait être mortel pour une personne de 150 livre.

Certains produits insecticides ont le mot DANGER sans le symbole du crâne et des os croisés. C’est parce que les effets possibles sur la peau et les yeux sont plus graves que ne le suggère la toxicité aiguë (DL50) du produit.

Les produits insecticides considérés modérément toxiques (Catégorie de Toxicité II) doivent avoir le mot AVERTISSEMENT et « WARNING » (l’équivalent anglais) affiché sur l’étiquette du produit. Dans cette catégorie, les DL50 orales vont de de 50 à 500 mg / kg. D’une cuillère à café jusqu’à une once de ce produit pourrait être fatal pour une personne de 150 livres.

Les produits antiparasitaires classés soit légèrement toxique ou relativement non  toxiques (Catégories de toxicité III et IV) doivent avoir le mot “ATTENTION” sur l’étiquette du pesticide. Les valeurs de DL50 par voie orale dans ce groupe sont supérieur à 500 mg / kg. Une once ou plus du produit pourrait être mortel pour une personne de 150 livres.

Conclusion

Malgré le fait que certains insecticides ne sont considérés que légèrement toxique ou relativement non toxique, tous les pesticides peuvent être dangereux pour l’homme, les animaux, d’autres organismes et l’environnement si les instructions sur l’étiquette du produit n’est pas respectée. Les profesionnels doivent utiliser les pesticides comme le recommande le manufacturier et les agences gouvernementales pour s’assurer de la sécurité et de la santé de chacun. Malgré ces instructions d’utilisation, il y a peu d’études sur les effets chroniques des pesticides à l’intérieur des maisons. Pour cette raison, beaucoup de gens sont intéressés par des traitements naturels, plutôt qu’avec des pesticides.



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *